Voyager en van, combien ça coûte ?

Voyager en van combien ça coute
Temps de lecture estimé : 8 minutes

Interrogation récurrente, le budget d’un long voyage est généralement la première question que l’on se pose. Une fois l’envie de partir bien établie, il devient nécessaire d’estimer son budget. Alors quel est le coût d’un voyage en van ?

En avril 2018, nous avons quitté nos boulots, vendu une partie de nos affaires et nous sommes partis à la découverte de l’Europe accompagnés par Lucky, notre fidèle compagnon à 4 pattes. Nous avons fait le choix d’acheter et d’aménager un fourgon nous-mêmes.

Notre voyage en quelques chiffres :

  • durée : 8 mois (d’avril à décembre 2018)
  • distance parcourue : 24 500 km
  • nombre de pays traversés : 25 (de la Scandinavie à la Turquie en passant par l’Europe centrale)

 

Maintenant que nous sommes rentrés, nous vous présentons toutes les dépenses (sans rien omettre) liées à notre tour d’Europe en fourgon aménagé. C’est le fruit de nos propres choix, du niveau de confort que nous acceptons et du type de voyage que nous voulions réaliser.

Trop faible pour certains, trop élevé pour d’autres, l’objectif n’est absolument pas de comparer un budget à un autre. Nous partageons simplement notre expérience en espérant que cela vous donnera des pistes ou une base de calcul pour estimer vos propres dépenses.
Faites avec le budget que vous avez, le voyage dont vous avez envie !

1. Le véhicule

Achat du véhicule et aménagement : 21,30 € !

Pas de road-trip sans van ! Fin 2017, nous avons donc acheté un Trafic L2H1, que nous avons aménagé nous-mêmes.

Les coûts (15 521,30 €) :
Le financement :
  • vente de la voiture de Fred : 13 500 €
  • vente de mobilier de notre maison, bibelots, accessoires de sport, chaussures, etc. : 1 200 €
  • investissement d’une partie de nos économies : 821,30 €
La revente :

Après notre road-trip, nous avons revendu notre fourgon adoré surnommé « le Zbab » pour 15 500 €.

 

Soit un coût final pour le véhicule proche de 0 € puisque la revente compense les coûts d’achat !

 

Entretien de notre van aménagé : 1 980 €

Voyager avec son propre véhicule signifie supporter les coûts d’entretien, mais également les pannes ! Selon le type de véhicule que vous choisissez, si vous êtes bricoleur ou non et le facteur chance, la facture peut vite grimper, il faut en avoir conscience.

De notre côté, nous avons été relativement chanceux (pas de crevaison, pas de casse importante, pas d’immobilisation, etc.), excepté une panne du coupleur-séparateur et une fuite sur la climatisation (aïe :cry: ).

 

Soit un total de 1 278 € pour l’entretien normal et 702 € pour les pannes :

  • entretien avant le départ (vidange, changement de tous les fluides, deux pneus, plaquettes et disques de freins) : 704 €
  • entretien au milieu du roadtrip (deux pneus, courroie accessoires) : 364 €
  • vidange au retour : 80 €
  • contrôle technique et anti-pollution : 130 €
  • remplacement du condenseur climatisation : 520 €
  • changement du coupleur-séparateur (suite à une panne) : 55 €
  • remplacement de la batterie auxiliaire (vieille et fatiguée) : 105 €
  • divers (ampoules, matériel électrique pour remplacer le coupleur, etc.) : 22 €

2. La santé : 406 €

Nous avons préparé une bonne trousse à pharmacie avec notre médecin afin de pouvoir gérer la plupart des problèmes même si au final, nous n’avons jamais été malades. Cela nous a coûté 89 €.

Petit bonus : certains traitements pour humains sont valables pour les chiens de taille moyenne ou grande, tels que le Smecta ou la Bétadine, ce qui évite d’investir dans des produits assez coûteux
N’hésitez pas à demander à votre vétérinaire.

 

Coté vaccins, nous avions déjà fait l’hépatite A, l’hépatite B et la fièvre typhoïde pour un séjour à Madagascar (ces vaccins sont aussi recommandés pour la Turquie par exemple).

Ensuite, comme l’Europe est protégée de beaucoup de maladies, nous avons « seulement » fait un autre vaccin contre l’encéphalite à tiques, maladie présente dans les Balkans. Avec trois injections chacun, celui-ci nous a coûté au total 317 €. C’est un coût non négligeable, mais c’est un choix tout à fait personnel de notre part.

 

Renseignez-vous auprès de l’Institut Pasteur, c’est une vraie mine d’infos. Attention, il y a beaucoup de ruptures de stock, il faut donc s’y prendre bien en avance !

3. Les coûts fixes et administratifs

Assurances : 736 €

Nous comptons ici l’assurance du Zbab, celle pour la voiture d’Émilie que nous avions conservé ainsi qu’un contrat de prévoyance.

 

  • formule tous-risques et sans franchise Zbab : 50 € par mois
  • formule au tiers voiture Émilie : 30 € par mois
  • prévoyance : 12 € par mois


Soit un total de 92 € par mois et 736 € pour 8 mois de voyage.

 

Pour info, nous avions choisi la MAIF car tous les pays visités étaient couverts par l’assurance… renseignez-vous bien avant de partir.

Nous n’avions pas souscrit d’assurance santé supplémentaire car en Union Européenne, nous étions couverts par la Sécurité Sociale, par l’assurance de notre carte bancaire (durée limitée à trois mois) et par un service de la MAIF mis à disposition gratuitement pour des voyages d’une durée de moins d’un an. Idem hors UE pour l’assurance CB et MAIF.

En revanche, selon vos destinations ou envies, il vous faudra peut-être en choisir une…

Téléphonie : 280 €

Avec la fin du roaming, votre forfait est utilisable sans surcoût dans tous les pays de l’Union Européenne !

 

  • Émilie avait un forfait Red by SFR avec 15 Go d’internet à l’étranger : 15 € par mois.
    Le réseau est en général très bon, SFR ayant des accords avec la plupart des grandes compagnies de téléphone européennes.
  • Fred avait au départ un forfait Free avec 25 Go d’internet à l’étranger : 20 € par mois.
    Le réseau a été très chaotique. Certains voyageurs en sont pourtant contents, cela doit dépendre des zones… on était peut-être trop perdus dans les campagnes 8-) .
    Au bout de 3 mois, Fred est passé chez Orange avec 50 Go d’internet et un engagement de 12 mois : 20 € par mois. Comme espéré, la couverture réseau était bien meilleure.

 

Soit un total de 280 € pour 8 mois.

 

A noter que pour les pays hors Union Européenne, il est tout à fait possible d’acheter une carte Sim locale. Nous avons préféré nous passer de nos téléphones en préparant notre trajet et les visites avant et en utilisant notre GPS hors-ligne.

Frais bancaires : 30 €

Nous avons nos comptes chez Fortuneo (banque en ligne qu’on recommande… d’ailleurs si vous voulez un code parrainage, pensez à nous ;-) ), ce qui nous permet de ne pas avoir de frais de gestion de compte. Nous avons donc uniquement payé les frais de change lors de nos achats à l’étranger pour un total de 30 €.

Abonnements : 65 €

Vous connaissez peut-être déjà « Park4night » ? cette superbe application pour trouver des spots sympas pour dormir… sinon allez voir, c’est bien pratique ! On vous parle aussi des applications et sites utiles en roadtrip ici.
Afin de pouvoir y accéder en mode hors-ligne, nous nous sommes abonnés pour 10 € (abonnement annuel).

 

Côté GPS, nous avons utilisé quasi exclusivement l’application TomTom Go Mobile. Pour 20 € par an, vous pouvez télécharger les cartes du monde qui vous intéressent et naviguer hors-ligne. En plus de cela, il est plutôt précis (il ne s’est trompé que deux ou trois fois en huit mois…) comparé à MapsMe ou dans une moindre mesure Google Maps. Même si ce dernier était super pour les trajets à pied.

 

Cerise sur le gâteau, nous avions un abonnement à Spotify pour avoir de la musique partout (la radio polonaise c’est marrant… cinq minutes :roll: ). En partageant cet abonnement avec un ami, cela nous est revenu à 35 € pour l’année.

4. Les dépenses quotidiennes

Carburant : 2 366 €

Petit véhicule plutôt léger, notre Trafic consommait en moyenne 7,8 L/100, très raisonnable… mais il fallait quand même lui donner à boire. Ce sont environ 2 000 litres de gasoil qu’il a englouti !

C’est la partie la moins sympa écologiquement parlant mais on en est conscients et on se dit qu’on s’est rattrapés en consommant beaucoup moins qu’avant finalement.

 

Il est simple de trouver du carburant en Europe mais prévoyez de faire le plein plutôt en journée car beaucoup de stations ne sont pas ouvertes 24h/24 et certaines n’acceptent pas les paiements en carte bancaire, cela nous est arrivé dans les pays Baltes et nous n’avions pas assez de liquide sur nous… résultat : cinq euros de carburant offerts !

Côté tarif, l’idéal est de ne pas faire le plein près des frontières car les prix sont souvent gonflés. Dans certains pays comme la Slovénie, pas besoin de se poser de questions : le prix est réglementé par l’état.

Alimentation et produits courants : 2 393 €

Aaahh on passe aux choses sérieuses !

Comme on est plutôt gourmands, on ne s’est pas trop privés de ce côté-là, surtout sur notre consommation de fromage :-D .

Nous avons ainsi dépensé un total de 2 393 € de courses, tout confondu.

Là aussi, les prix de l’alimentation sont très variables d’un pays à l’autre… nous avions par exemple fait de grosses provisions en Pologne en prévision de notre passage dans les pays Scandinaves car à 3 € le poivron en Norvège, on a surtout mangé des pâtes au pesto !

 

Restaurants : 781 €

Il s’agit essentiellement de restaurants traditionnels afin de goûter la cuisine locale, ou à contrario, de fast-foods pour profiter du WiFi.

 

Visites : 257 €

Nous avons privilégié les visites gratuites, les parcs nationaux et les randonnées, mais nous avons tout de même fait certaines visites payantes, parmi lesquelles :

  • Château de Versailles : 40 €
  • Site de Pompéi : 30 €
  • Visite de Pamukkale : 17 €
  • Autres petites visites : 170 €

Laveries : 38 €

Nous avons eu beaucoup de chance, avec une quinzaine de jours seulement de pluie sur nos 8 mois de voyage nous avons pu faire la lessive à la main dans la majorité des cas. Nous avons donc limité ces dépenses à 38 € au total.

Divers : 139 €

Au cours de notre voyage, nous avons dû acheter quelques bricoles : un câble USB, une bassine pliable chez Décathlon après avoir perdu la nôtre en Estonie, quelques vêtements, etc. pour la somme de 116 €. Nous avions plutôt bien prévu nos besoins avant de partir et de toute façon la place est limitée en fourgon aménagé, ce qui empêche d’accumuler trop de babioles et ça c’est cool .

 

L’échec principal est l’oubli du sabot de la tondeuse pour couper les cheveux de Fred… d’où un passage chez le coiffeur à 23 €, rien de grave donc.

 

5. Lucky

Croquettes : 476 €

Lui aussi il mange, et plutôt bien d’ailleurs 8-) . Comme monsieur ne supporte pas les céréales, nous lui avons trouvé des croquettes sans céréales et riches en viande de la marque Orijen. C’est une marque haut de gamme donc le prix va avec (on a trouvé moins cher et quasi identique récemment).

Nous avions stocké trois sacs pour la première partie de notre voyage, puis quatre sacs pour la seconde soit un total de 68 € x 7 sacs = 476 € pour 8 mois.

Vétérinaire et assurance chien : 574 €

Dans notre article sur le voyage avec un chien, on explique qu’il y a plusieurs formalités à réaliser pour que tout se passe au mieux.

Avant de partir, nous avons dépensé 138 € pour renouveler les vaccins de Lucky et 80 € pour établir un titrage antirabique.

Pendant le voyage, nous avons dû aller chez le vétérinaire pour passer certaines frontières (par exemple bulgare/turque ou suédoise/norvégienne) pour un total de 63 € ainsi que pour une coupure à la patte et une mini crise d’épilepsie (62 €).

Nous avions également une assurance pour les frais de santé de Lucky, que nous avons maintenant arrêtée. Celle-ci nous coûtait 33 € par mois, soit 231 € sur les 7 mois où nous l’avions encore.

 

 

6. Transports

Ferrys : 745 €

Le parcours que nous avions choisi en comportait plusieurs :

  • Estonie > Finlande : 92 €
  • Finlande > Suède : 67 €
  • Traversée d’un fjord en Norvège : 13 € pour 10 minutes… et oui, certaines routes en Norvège sont coupées par un bac et on n’a pas pu les éviter tous.
  • Turquie > île grecque de Chios : 210 € pour trente minutes… le pire rapport temps/prix… à faire pâlir un norvégien mais par voie maritime, il n’existe que cette voie pour rejoindre Athènes, couplée avec le ferry suivant.
  • Île de Chios > Athènes (Grèce) : 176 €. Niveau confort, on repassera. D’autant plus qu’on avait choisi la version longue (6 escales de ramassage comme le bus scolaire) car moins chère, mais 14 heures de ferrys, c’est extrêmement long !
  • Grèce > Italie : 187 €

 

A noter, nous avons toujours réservé les ferrys seulement 3 à 4 jours avant la traversée sur le site « Direct ferries » pour ne pas nous imposer des dates trop en avance. Les prix sont alors un peu plus élevés mais la différence n’est pas énorme.

Parkings : 53 €

Le plus souvent nous trouvions des parkings gratuits, quitte à marcher. L’application Park4Night est utile pour ça aussi ! Cependant, dans certains cas nous n’avons pas eu le choix.

Péages et vignettes : 182 €

Nous avons évité au maximum les autoroutes car on avait le temps et que c’est plus agréable pour découvrir le paysage.

Cependant, dans certains cas, les péages ou les vignettes sont obligatoires. Heureusement le Zbab mesurant moins de deux mètres, nous passions comme une voiture. Les tarifs indiqués ci-dessous ne seront donc pas les mêmes si vous avez un fourgon plus grand.

 

  • Ponts entre la Suède et le Danemark : 90 €
  • Péages routiers en Norvège : 59 €. Les routes norvégiennes sont composées de multiples tunnels qui ont coûtés cher vu la complexité du relief et nécessitent un entretien important, les péages vont avec…
  • Pont du Péloponnèse en Grèce : 13 € (il est possible de prendre le ferry-bac qui part toutes les demi-heures et qui est un peu moins onéreux).
  • Vignette en Bulgarie : 8 € pour 7 jours. Beaucoup de routes (même des petites !) la nécessitent et sans elle, vous risquez une amende.
  • Divers péages : 12 €

 

En Suisse et Slovénie, nous n’avons pas acheté la vignette car il est facile de trouver les routes concernées sur internet (pas forcément le cas en Bulgarie par exemple) et qu’elle est demandée principalement pour les autoroutes que nous n’avons pas empruntées dans ces pays.

Transports en commun : 97 €

Nous avons souvent fait le choix de prendre les transports en commun pour éviter la galère de circulation en ville. En dehors de la France et de la Grèce, les chiens sont généralement autorisés, ce qui facilite grandement les choses. Il faut parfois venir avec une muselière, d’autres fois acheter un billet pour l’animal ou encore dans certains cas aller dans des wagons réservés.

Lucky a ainsi pris le bus à Bruxelles ou encore le métro à Prague 8-) .

 

Coût global

Mises bout à bout, toutes ces dépenses nous amènent à un total de 11 620 €, soit 1 452 € par mois pour 2 personnes et un chien.

Comme vous l’aurez remarqué, ce budget englobe absolument tout : de l’achat du véhicule aux croquettes de Lucky, en passant par nos vaccinations, l’entretien du Zbab, les visites et même nos frais bancaires ! Nous avons voulu faire quelque chose au plus près de la réalité car on trouve trop souvent des estimations approximatives ou incomplètes.

Bien sûr ce budget correspond à nos choix et pourrait être réduit (ou augmenté) selon les vôtres.

 

Enfin, sur le graphique ci-dessous, on remarque très nettement nos principaux postes de dépense comme le carburant et l’entretien du véhicule (plutôt logique pour des vanlifers) et l’alimentation. On vous a dit qu’on était gourmands :oops: ?

Graphique répartition dépenses La vie est belle - vanlifers

22 Replies to “Voyager en van, combien ça coûte ?

  1. Super article !
    Nous partons en voyage en camion aménagé en Europe avec mon ami à partir du mois de mai, cela va nous être très utile
    Pauline

  2. Ha quel listing! C’est génial!
    L’année prochaine, nous voulons faire un voyage de 3 mois (au moins) avec notre fille en fourgon. Partir des Pays-Bas (le pays du wietkaas ;-)) jusqu’en Grèce par les Balkan et revenir via l’Italie (et la France et/ou la Suisse).
    Ca donne une bonne idée de ce que peut être un budget!
    En premiere instance, je comptais 3000€/mois… sans le fourgon/amenagement en comptant large

    1. Salut Alex, c’est un projet sympa que vous prévoyez, on espère pouvoir partir avec nos enfants aussi, quand on en aura .
      Côté budget, avec 3000 €/mois à 3 ça semble jouable en effet d’autant qu’en fourgon, on fait en général attention à ces achats ne serait-ce que par le manque d’espace. Tout dépend de votre mode de vie mais vous pourrez faire de belles choses c’est sûr, profitez-en bien !

  3. Un vaccin m’interppelle “l’encephalite a tiques ” j’ ai la maladie de lyme chronique depuis 8 ans.. J’ai jamais entendu parlé de ce vaccin…..
    Merci
    Lili

    1. Bonjour Lili, malheureusement ce vaccin est efficace uniquement contre l’encéphalite virale et n’immunise pas contre toutes les autres maladies susceptibles d’être transmises par ces parasites, notamment la maladie de Lyme…
      La méningo-encéphalite à tiques (FSME) est une maladie infectieuse due à un virus transmis à l’homme par le biais d’une piqûre de tique infectée alors que la borréliose de Lyme est due à une bactérie.

  4. Chapeau pour cette mine d’informations 👍 Cela fait rêver, quelle belle expérience que vous avez vécu. Un grand merci pour toutes ces belles photos. Pour nous cette été cela sera beaucoup plus modeste, nous partons 2 mois en Norvège, c’est un bon début 😉

    1. Bonjour Pascale,
      C’est super comme projet vous voulez dire ! on a vraiment beaucoup aimé la Norvège et en 2 mois vous aurez plus de temps que nous pour découvrir c’est chouette et puis maintenant vous êtes prévenue… sur le prix d’un poivron

  5. Merci pour toutes ces infos vous êtes au top ! On va faire un voyage assez similaire cette année du coup ça nous donne une bonne idée du budget à prévoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *