Etape 3 : isolation et habillage du fourgon

Isolation
Temps de lecture estimé : 5 minutes

Dans cet article et les suivants, nous présentons l’aménagement de notre fourgon Renault Trafic 2 – L2H1, renommé “Le Zbab”. On commence ici avec l’isolation et l’habillage du fourgon.

Préambule

Les travaux ont duré 3 mois et demi (environ 270 h). C’est à la fois court quand on voit ce qu’on a réussi à faire et aussi beaucoup de temps passé : nous y avons investi tous nos weekend, nos soirées et nos jours de congés. D’autant plus que nous y avons travaillé de janvier à mi-avril 2018. C’est à dire pendant l’hiver quand il fait nuit très tôt le soir, qu’il pleut et qu’il fait froid (parfois en dessous de 0°C). Ce n’était pas la période idéale mais nous y sommes arrivés c’est le principal .

 

Au départ, nous ne connaissions rien sur l’aménagement d’un fourgon. Nous avions des connaissances simples en bricolage mais grâce aux conseils avisés de nos papas et amis bricoleurs ou spécialistes d’un domaine et bien sûr Internet, nous avons énormément appris au fur et à mesure.
Pour ne citer que quelques sites intéressants : le forum Trafic aménagé et trois blogs de vanlifers : Three vanlifers, Poimobile et Le van migrateur.

 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, nous voulions remercier une fois de plus tous ceux qui nous ont apporté leur aide :

  • Patrick (papa de Fred) pour le “gros-œuvre” (on frissonne encore de la découpe de la tôle pour la fenêtre :-? ),
  • Véronique et Claudette (maman et mamie d’Émilie) pour leurs doigts de fée en couture,
  • Antonin (notre super pote électricien) pour sa patience dans notre apprentissage des bases de l’électricité,
  • Robert (papa d’Émilie) pour la réparation magique du chauffe-eau,
  • Michèle (maman de Fred) pour nous avoir préparé de bons ptits plats et souvent porté le café à 16h,
  • Philippe (tonton de Fred et peintre de métier) qui nous a offert de la peinture top qualité,
  • Flo, Carole et Gégé (nos copains) pour leurs bras et pour avoir supporté nos conversations “fourgon aménagé”,
  • et tous les autres pour leurs petits coups de mains ou simplement leur soutien à notre projet !

 

Allez, c’est parti !
Nous vous présentons dans cet article les premières étapes dans la transformation d’un utilitaire en maison roulante : la découpe de la tôle pour la fenêtre et les aérations, l’isolation et l’habillage des parois, du sol et du plafond.
INFO : les caractéristiques et prix de tous les matériaux utilisés sont disponibles dans l’article concernant le budget détaillé de notre aménagement.

Pose de la fenêtre et des grilles d’aération

Nous avons choisi de créer une fenêtre dans la cellule, derrière le conducteur face à la porte latérale. Cela permet de laisser passer la lumière du jour et de pouvoir aérer au-dessus de la future cuisine. Après avoir dessiné le gabarit de la fenêtre sur la tôle, nous avons coupé les 2 petits renforts à la scie circulaire puis coupé la tôle à la scie sauteuse (plus propre et moins d’échauffements).
Sans doute le plus stressant :oops: car pas le droit à l’erreur quand vous découpez votre fourgon adoré !

 

Nous avons fait la même chose pour les deux aérations (nécessaires pour limiter la condensation). Une est placée en bas de la porte latérale, l’autre en haut de la porte arrière côté conducteur (l’idéal est de les placer en opposition sur une diagonale).

 

La fenêtre, une baie coulissante Farnier-Penin de 80 x 40 cm (116 € chez H2R Equipements) et les deux grilles d’aérations en alu peint ont été collées avec de la colle étanche spéciale pour bateau (Sykaflex 295 UV blanc).

Installation caméra et radar de recul + prises USB avant

Le Zbab (notre van) est entièrement tôlé à l’arrière, il y a donc moins de visibilité pendant les manœuvres. Nous avons donc installé un système de radar + caméra de recul (157 € chez Oscaro). Ce n’est pas un achat obligatoire mais comme nous ne sommes pas des pro de la marche arrière, c’était pour nous un bon investissement .
Petite astuce, nous avons “caché” la petite caméra dans la poignée des portes arrière. Nous avons aussi remplacé la prise allume-cigare à l’avant par une double prise USB.

installation caméra de recul et USB


Pose de l’isolation

Nous avons appris que dans un véhicule, rien n’est droit et qu’il y a beaucoup de renforts en métal. Il faudra donc de nombreuses mesures et calculs pour perdre le moins d’espace possible et avoir des murs presque droits. Et oui, l’isolation et l’habillage du fourgon n’est pas la partie la plus fun :)

 

Le liège

Nous avons commencé par coller du liège en rouleau sur les parois et portes (2 mm) et au plafond (4 mm) avec de la néoprène liquide. Le liège est isolant thermique mais surtout un excellent isolant phonique pour réduire le bruit de la pluie par exemple.
Viennent ensuite des tasseaux collés à la néoprène gel en cartouche sur les parois, les portes et le sol. Au plafond, les tasseaux ne sont pas collés mais sont déportés entre les renforts à l’aide de plaques métalliques sur lesquelles sont vissés les tasseaux. Grâce à ce système, nous avons pu gagner quelques centimètres en hauteur de plafond.

 

 

Le polystyrène extrudé

Au sol, nous avons découpé et posé du polystyrène extrudé entre les tasseaux puis recouvert avec de l’isolant bulle aluminium en le laissant remonter sur les côtés pour avoir une bonne jointure avec l’isolant des parois. Pour finir, nous avons découpé, posé et vissé des plaques d’OSB 3 de 12 mm (meilleure résistance à l’humidité – 43 € le tout chez Point P) pour réaliser le plancher.

 

 

Le plancher est fixé aux tasseaux du sol à l’aide d’écrous à frapper pour être démonté si besoin.
On voit que Lucky a validé et trouvé sa place dans le Zbab, au coin du radiateur ce jour froid de janvier .

 

L’isolant multi-couches

Nous avons ensuite agrafé l’isolant multi-couches (25 feuilles – 65 € le rouleau chez Castorama) sur les tasseaux des parois et du plafond.
Petite astuce, pour limiter les ponts thermiques, faites chevaucher les bordures de l’isolant sur 10 cm et scotcher avec du scotch alu isolant.
Une vraie navette spatiale ce fourgon !

 

Avant de poser les parois, il ne fallait pas oublier de fixer les gaines et passer les fils électriques !

 

Pose des plaques de contreplaqué (CP)

Nous avons hésité entre lambris et contreplaqué mais nous avons choisi le CP car plus fin et plus léger. Cela nous paraissait aussi plus simple et plus rapide à travailler… même si après usage, on se demande si c’est vraiment le cas :roll: .
Notre choix s’est porté sur du CP “okoumé” pour sa solidité et sa résistance a l’humidité (73 € la plaque de 310 cm x 153 cm chez Point P).

 

Nous avions réalisé des patrons en carton avant d’agrafer l’isolant multi-couches (c’est plus facile). On a donc reporté les gabarits puis découpé les plaques de CP (parois, plafond, porte latérale et portes arrière). Et on ne vous cache pas qu’il a fallu pas mal d’ajustements avant d’arriver au résultat souhaité.

 

Petite astuce, nous avons intégré dans chaque mur deux niches. Une longue en hauteur (bibliothèque) et une plus basse qui sert de “table de chevet” avec port USB encastré pour recharger les téléphones !

 

Nous avons ensuite vissé de nouveaux tasseaux par-dessus le multi-couches, sur les tasseaux existants. Cela permet d’avoir une lame d’air théorique de chaque côté de l’isolant. Enfin, les plaques de CP sont posées sur ces tasseaux (vous suivez ? ).
D’ailleurs pour le plafond, mieux vaut prévoir des amis pour vous prêter leurs bras ! (cela vous coûtera sans doute un apéro mais c’est top).

 

Pour les portes, l’isolant multi-couches a été collé sur le CP directement puis le CP vissé dans les tasseaux ou dans le métal à certains endroits.
Petite astuce, pour faciliter la pose du contreplaqué sur les portes, nous les avons enlevées pour travailler à plat.

 

Enfin, pour protéger le bois, nous avons passé deux couches de vernis sur le contreplaqué (coté invisible vers la tôle).

Finitions avant ameublement

Pour terminer proprement et cacher les parties d’isolant ou de métal encore visibles, nous avons enfin attaqué les finitions.
Et il faut beaucoup de patience… car ça n’a l’air de rien mais ces petites choses prennent pas mal de temps ! On se souviendra du cadre de la fenêtre bien galère :oops: , du contour des renforts à l’arrière du fourgon ou des baguettes d’angles.

 

 

Et bien, voilà une bonne partie de faite , notre fourgon commence enfin à ressembler a un van !
On espère que ce descriptif n’est pas trop long et assez complet, sinon contactez-nous !

 

C’est par ici pour l’ameublement et finitions du fourgon.

29 Replies to “Etape 3 : isolation et habillage du fourgon

  1. Bonsoir, félicitations pour le travail abattu sur votre fourgon, je suis intéresser par les niches ainsi que le contour des fenêtres, mon isolation es quasi achever mais es nécessaire de remettre des tasseaux avant le CP ?
    Merci de votre réponse, cordialement

    1. Bonjour Guy, merci pour votre message ! Je vous envoie un mail pour les niches en suivant. Concernant le CP pour les murs, il me semble mieux de mettre des tasseaux car si vous vissez directement sur les renforts, comme rien n’est droit ça risque de gondoler… les tasseaux permettent de rattraper ces écarts. En tout cas, belle aventure !

  2. Bonjour, nous sommes en train d’aménager un trafic H1L2 comme vous. Et votre site est une merveille pour nous assister dans cette aventure !
    J’aurai juste quelques petites questions, quelle sont la dimensions de vos tasseaux ? Car je vois qu’ils sont différents. Et quelle est l’épaisseur des panneaux de polystyrène extrudé ?
    Merci à vous !
    Et surtout un grand merci pour votre site.

  3. Bonjour,
    Un grand bravo pour votre site qui figure parmi les plus intéressants que j’ai visité si ce n’est le plus intéressant. Je pense équiper un trafic l1h1 et je suis super intéressé par votre mail sur les cadres de fenêtres si vous pouviez me le transmettre, ce serait super sympa.

  4. Bonsoir à vous et bravo pour votre réalisation! C’est du propre, c’est bien organisé et c’est super mignon!

    Je suis également en plein aménagement de mon trafic L1H1 et votre idée de niches es t top pour éviter de trop perdre en largeur et se cogner la tête avec des meubles à tout va… Je serai très intéressé pour avoir vos conseils pour les fabriquer.

    Aussi, je voudrais savoir si pour la pose du contreplaqué vous avez tout de même vissé dans les renforts de tôle ? Si oui, quelles types de vis avez-vous utilisées ?

    Merci de votre réponse et bravo pour la rédaction de vos articles et du détail de vos explications !!

    A très vite. Maxime

    1. Bonjour Maxime, désolé du retard, on est en plein aménagement d’un nouveau fourgon et on a un peu laissé le blog de côté 😕
      Je t’envoie le mail pour les niches en suivant.
      Dans le Trafic nous avions collé des tasseaux à la tôle pour visser le CP mais c’est long et à voir la tenue dans le temps… c’est pourquoi dans le Jumper, nous avons vissé les tasseaux aux renforts avec des vis inox autoperforantes puis passé de l’antirouille. Le CP est ensuite vissé sur ces tasseaux 🙂
      À bientôt et bon courage pour l’aménagement !

  5. Bonsoir,
    Nous avons découvert votre site et nous avons été agréablement surpris et content de le trouver. Merci beaucoup de nous avoir partagé ces bonnes idées car nous commençons également à isoler un trafic l1h1. Nous nous demandions comment vous avez fait au niveau des tasseaux au plafond surtout sur les extrémités. Pouvez vous nous envoyer un peu plus de photos ? Après même si vous avez un peu plus de photo pour qu’on puisse s’en inspirer ce serait gentil de votre part

    1. Salut, merci pour vos compliments c’est gentil ! Heureux que ça puisse servir à d’autres 🙂
      Pour ce qui est des tasseaux au plafond, ils ne sont pas collés mais sont déportés entre les renforts à l’aide de plaques métalliques sur lesquelles sont vissés les tasseaux. Grâce à ce système, nous avons pu gagner quelques centimètres en hauteur de plafond.

      Voici le lien de notre OneDrive en consultation :
      Partie 1 : https://1drv.ms/u/s!AhTO3aykpPkMjVL2rq8YoTLW-M7i?e=e3Ty0l
      Partie 2 : https://1drv.ms/u/s!AhTO3aykpPkMjjUtu1jLFeon-aNu?e=4zGGuu
      Et à dispo si besoin 🙂

      1. Merci beaucoup pour toutes ces photos, je vais pouvoir avancer parfaitement maintenant.vous avez vraiment eu des supers idées pour les niches encastrés. Bonne continuations et bon courage pour votre nouveau van.

  6. Bonsoir Émilie et Fred,

    Un grand merci pour tout ce partage et retour d’expérience que vous offrez à la communauté des vanlifers, votre site est une mine d’informations bien utiles !

    J’ai une question à vous poser concernant l’habillage du plafond. En effet, nous sommes sur les routes depuis 1 mois et à force de subir les vibrations de la route, le plafond s’est abaissé d’un côté.. Menaçant maintenant de s’écrouler à tout moment..
    Nous avons acheté ce van sur un coup de cœur mais nous commençons à regretter cet achat lorsque l’on découvre le peu de rigueur mis dans son aménagement.
    Nous allons donc le refaire et j’aimerais vos conseils et astuces pour éviter que ce type de mésaventures ne se reproduisent (à savoir que l’ancien propriétaire avait pourtant mis des tasseaux et une quantité énorme de clous).

    Merci infiniment par avance pour votre aide !

    1. Bonjour Sandra !
      Navré d’apprendre que le ciel vous tombe sur la tête… tu parles de clou, est-ce que le plafond a été cloué ou vissé ? car en effet les clous finissent toujours par se détacher. Même si c’est un peu moins esthétique, il est plus sûr de visser.
      Ensuite, arrivez-vous à voir si les tasseaux au plafond sont toujours bien collés ou fixés ? si ça vient de là, c’est plus problématique car il va falloir enlever l’habillage et refaire tout ça au propre
      Bon courage et surtout, ne regrettez pas, ce van est peut-être un premier achat, qui n’est pas complètement pourri et qui vous a permis de partir sur la route, plutôt cool ça non ? et puis vous serez plus attentifs pour le prochain voilà tout !
      N’hésite pas si besoin,
      Fred

      1. Merci Fred pour ta réponse et désolé pour les remerciements tardifs, je viens seulement de recevoir la notification par mail ! On a fixé notre problème en effet en vissant. Avec un peu de pâte à bois ça le fera
        Merci encore

  7. Bonjour,
    Merci pour ces infos!
    Je commence à mettre le CP sur mes murs mais là grosse galère pour le cadrage de fenetre!
    J’aimerai comprendre sur quoi vous avez fixé pour vos contours de fenetre?
    De plus j’ai fait une sorte de niche mais en coupant le CP à cet endroit et il faudrait que je fasse un système de cadrage encore mais j’arrive pas trop à savoir comment faire alors si vous avez des conseils je suis preneuse merci !
    Anne

    1. Bonjour Anne,
      Pas facile en effet ce contour, cadre, coffrage (chacun à son ptit nom préféré) de fenêtre ! On a bien galéré aussi… nous avons découpé des morceaux de CP à la dimension exacte pour épouser au mieux le contour. Sous chaque morceau, on a collé un petit tasseaux (1cm x 1cm) de chaque côté puis ensuite mis de la colle sur ces petits tasseaux et plaqués les morceaux un par un entre la parois et le cadre de la fenêtre. Pas très clair j’en conviens…
      Pour les niches, je t’envoie un mail explicatif avec photos ça te parlera davantage !
      Bon courage !

      1. Bonjour à vous ! Je suis tombé sur votre blog aujourd’hui et vos informations sont top. Je suis moi-même entrain d’aménager un Opel vivaro, j’ai quasi finit l’isolation et le tasseautage, et votre idée sur les niches m’intéresse pouvez vous m’envoyer aussi par mail le mail explicatif s’il vous plaît ? Merci

        1. Bonjour Tiphanie, je viens de t’envoyer le mail explicatif avec photos ! J’espère que ça t’aidera un peu ou te donnera des idées, sinon n’hésite pas.
          Bon aménagement ! Fred

  8. Merci beaucoup pour le mail que j’ai bien reçu et vos infos !! C’est très précieux des conseils et détails de bricolage qui n’en sont pas pour ceux qui suivent comme ça !
    Merci pour la tenue du blog !!

    J’ai vraiment du mal à comprendre à comment poser les tasseaux pré-lambris sur les parois pour que ceux ci soient bien plans… si jamais vous savaient ou pêcher l’info je suis preneur ! j’ai pas encore trouvé sur le net !

    A bientôt
    Raphaël

  9. Bonjour,
    L’aménagement de votre van est très bien expliqué, et vos idées nous ont beaucoup inspirées !
    Savoir que vous ne changeriez rien aujourd’hui est rassurant également
    J’ai une petite question concernant les niches que vous avez faites. Votre tuto n’explique pas comment vous les avez conçues et posées. Pouvez-vous m’en dire plus ? J’ai fini l’isolation du camion et j’aimerai savoir comment vous avez fait avant d’aller plus loin
    Merci encore pour vos idées et votre site
    Baptiste

    1. Bonjour Baptiste,
      Merci pour ton message et heureux que nos infos servent à d’autres, c’est cool !
      Comme la réponse risque d’être longue et qu’on ajoutera des photos en plus, on va t’envoyer un mail directement, ce sera plus lisible qu’ici.
      Bien-sûr si certains veulent les mêmes infos, n’hésitez pas à nous le dire, on vous transférera le mail aussi
      A bientôt,
      Fred & Emilie

      1. Bonjour !! Merci pour votre site très bien expliqué et qui regorge d’idées !! Merci de détailler autant, cela m’est bien utile et je ne dois pas être le seul !
        Pourriez vous me joindre le mail également je compte faire une ou deux niches ? Merci !
        Sinon moi ce qui me prend la tête en ce moment ce sont le choix des ventilations (je vais bien finir par me décider) et surtout la pose des tasseaux !! J’aimerais faire un habillage en lambris donc il faudrait qu’ils soient régulier en plus…mais rien n’est droit (j’ai le trafic 3 L2h1) !! Si vous avez des conseils pour cette partie je suis preneur !
        Autre question sur le tasseautage (ma nouvelle passion!). Je ne comprends pas trop votre système pour le plafond pour déporter les tasseaux… même si ça a l’air très ingénieux.
        Vous ne pouviez pas coller les tasseaux entre les renforts ?
        Merci de votre réponse

        1. Bonjour,
          Je vous envoie le mail concernant les niches de ce pas.
          Ensuite, pour les ventilations : je conseillerai plutôt du métal qui vieillit mieux et est plus solide. Pour les dimensions, dans les normes VASP, il faudrait pour un L2H1 : 20cm² en aération basse et 100cm² via aérateur de toit (même si vous ne le faites pas homologuer ça donne une idée).
          Concernant les tasseaux c’est en effet une belle partie de plaisir
          – nous avons choisi de déporter les tasseaux entre les renforts au plafond pour gagner quelques précieux centimètres. Le système de plaque métal vissées sur lesquelles reposent les tasseaux nous semblait mieux : plus solide sans doute que des tasseaux collés et si on les colle directement au plafond, ils doivent faire l’épaisseur des renforts pour être au même niveau donc poids plus important).
          – pour la pose du lambris… certains mettent des tasseaux (tous les 50cm environ) et vissent les lames dessus, d’autres posent du contreplaqué au mur et viennent y visser les lames. Je ne sais pas lequel est le mieux ne l’ayant pas encore pratiqué. Pour notre prochain fourgon, nous pensons poser des uniquement des tasseaux (en 2 ou 3 morceaux pour épouser mieux la courbe de la tôle).
          Bons travaux !

      2. Bonjour,
        Merci beaucoup pour votre blog et cet article dont je vais fortement m’inspirer !
        Je suis en train d’aménager mon trafic 3 L1H1 et je suis intéressé par ce mail également
        Merci et bons voyages !

        1. Bonjour Fred et Émilie !
          Un grand merci pour votre site internet et pour toutes les explications que vous apportez !
          J’aménage actuellement un Trafic 3 L2H1 et je risque d’avoir plein de qu’estion au fur et à mesure de l’avancée des travaux
          Y a t-il une raison particulière au fait d’avoir choisi le multicouches plutôt que un isolant de type laine (laine de bois par exemple)?
          Votre mail concernant le cadre des fenêtres m’intéresse grandement 🙂 Pourriez vous me l’envoyer s’il vous plaît ?
          Merci beaucoup !
          Jérémie

        2. Bonjour Jérémie,
          Merci à toi pour ta lecture !
          Le mail concernant les niches encastrées vient de partir 🙂
          Si tu as des questions, n’hésite pas à nous les poser, ici ou sur Facebook/Instagram (on est sans doute un peu plus réactifs).
          Pour ce qui est du choix du multicouches, on avait choisi ça surtout pour l’épaisseur car dans un Trafic, chaque millimètre est précieux comme tu as dû t’en rendre compte 🙂 De plus, on savait que notre utilisation serait printemps/été/automne donc pas besoin d’une grosse isolation.
          Enfin, on connaissait moins les laines et autres isolants… en ce moment on aménage un Jumper L4H3 et on a mis laine de coton recyclé + multicouches car on a plus de place.
          Bon courage à toi et à bientôt !

  10. Bonsoir

    J’adore votre tuto. Il me met bien en confiance avant de commencer mes travaux.
    J’aurais 2-3 questions, si vous voulez bien y répondre….;)
    Est ce qu’il y a une raison particulière pour avoir mis la baie de ce côté plutôt que sur la porte?
    Pourquoi n’avez vous pas mis de liège sur les montants, et est ce qu’ils sont vides?
    Avez vous songé mettre un lanterneau à un moment dans votre conception?
    Et…. est ce que vous modifieriez quelque chose aujourd’hui?
    merci de votre attention et de tous ces précieux conseils.
    Romuald

    1. Bonsoir Romuald,
      Merci pour votre compliment, content que ça puisse servir ou rassurer d’autres personnes !

      Alors pour répondre à vos questions :
      – On a installé la baie au-dessus de la cuisine car c’est cool d’avoir de la lumière à cet endroit et de pouvoir ouvrir et évacuer mieux la fumée éventuelle ;

      – Pour les montants, on est parti d’un constat simple : un fourgon est une passoire et ne sera jamais étanche comme une maison. Ensuite on savait qu’on n’utiliserait pas ou peu le Zbab en hiver donc pas besoin d’un truc aux p’tits oignons (pour vivre à l’année dans notre futur Jumper on va faire plus attention ^^). On a donc choisi de ne pas remplir les montants. Par contre on aurait pu les recouvrir de liège oui… on a collé les tasseaux sur la tôle et on a sans doute pas pensé à coller des bandes de liège pour jointer jusqu’au tasseau (pas assez tatillon encore RRrrr )

      – Au début on voulait mettre un lanterneau oui. Les histoires de fuites racontées sur les forums ou par mec de France Pare-brise (à qui on demandait souvent de la colle à pare-brise), ont un peu refroidi les novices que nous étions on a donc finalement changé d’avis. Encore une fois, on en mettra sur notre prochain fourgon, on se sent sans doute un peu plus confiant dans la pose… à voir !

      – Enfin, en terme de modifications, ce que j’aurai du faire autrement c’est l’endroit où arrivent tous les fils élec car le panneau est coincé entre la cuisine et le lit et ce n’est pas assez accessible. Sinon on a remplacé les 2 panières en tissus sur le meuble en entrant à droite par un bac en bois et… c’est tout (il était parfait ce van ^^).

      J’ai été un peu long navré, si vous avez d’autres questions, dites-nous
      Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *