L’électricité dans notre van

Electricité
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Vivre quelques semaines ou à temps complet dans un van aménagé implique de pouvoir y dormir confortablement, y préparer à manger simplement, se laver facilement mais nécessite aussi d’avoir de la lumière, de recharger son téléphone, son appareil photo, son ordinateur, sa tondeuse à barbe… bref, il faut de l’électricité.

 

Dans notre fourgon, les besoins en électricité sont assez limités puisque nous n’avons pas d’équipement très gourmand comme un frigo. Il faut juste avoir de quoi allumer la lumière et recharger tous nos appareils. C’est pourquoi nous n’avons pas souhaité installer de panneau solaire.
Pour déterminer votre consommation maximum, vous devez lister tous les appareils et leur puissance pour calculer l’ampérage dont vous avez besoin.


De notre côté, nous avons fait ce petit fichier Excel pour nous aider :
Calcul besoin ampérage électricité

La production

Sans panneaux solaire, nous utiliserons l’énergie créée par l’alternateur du Zbab (notre van). C’est ce qui permet de recharger n’importe quelle batterie moteur de véhicule.

Nous avons d’abord installé dans la cellule, une batterie 12V à décharge lente de capacité 100 Ampères heure. Elle permettra de stocker de l’énergie uniquement pour la partie habitable.

Vient ensuite le “coupleur-séparateur” qui relie les deux batteries. Son rôle est de laisser passer le courant lorsque la batterie moteur est pleine et de couper le lien lorsque le véhicule ne roule plus. On évite ainsi que la batterie secondaire pioche encore dans la batterie moteur. Cela préserve ainsi la charge nécessaire au démarrage du van le matin .
A noter qu’un coupleur ne recharge jamais à fond la batterie cellule (il faudrait pour ça un chargeur DCDC) mais permet malgré tout de recharger en partie. Pour une meilleure durabilité de la batterie, il est préférable d’installer un chargeur DCDC.

Le circuit

Voici le schéma simplifié et imagé de notre système électrique :

Schéma électrique La vie est belle - vanlifersUn coupe-circuit est placé dès le départ, juste après la batterie moteur, pour permettre de… couper le circuit ( merci M. la Palice) notamment sur les longues périodes où le fourgon n’est pas utilisé. L’électricité produite arrive jusqu’à un disjoncteur 12V qui protège l’installation et permet de couper tous les équipements si besoin. Nous avons également ajouté un petit boitier ampèremètre/voltmètre (18 € chez Amazon) qui indique le niveau de charge approximatif de la batterie secondaire et la consommation en temps réel.

 

Tous les appareils sont reliés à un tableau électrique de six interrupteurs, avec fusibles intégrés (30 € chez H2R Equipements).

La consommation

Elle se partage entre la lumière, les prises et les pompes à eau.

La lumière

Vaste sujet de discussion car nous avons longtemps hésité entre spots et bandeaux LED, couleur, intensité…
Finalement, nous avons opté pour les bandeaux LED car c’est plus simple à poser (bandeaux à découper à la longueur voulue et autocollants) et surtout cela permet d’avoir une lumière homogène, de couleur agréable pas jaune ni bleue (blanc naturel 4 000 K – 14 € les 5 mètres chez Amazon) et d’éviter les ombres.

 

Nous avons fait deux parties : un bandeau LED pour la moitié avant (coin cuisine), l’autre pour la moitié arrière (espace lit/table).
Petite astuce, séparer l’éclairage en plusieurs parties permet à la fois d’éclairer uniquement là où vous êtes et d’avoir toujours de la lumière si l’un des deux ne fonctionne plus.

 

Les bandeaux sont commandés par un interrupteur double à l’entrée du van (comme à la maison :-) ) et nous avons ajouté des variateurs d’intensité parce que l’éclairage LED… ça envoie !
On ne regrette pas du tout ce choix : facilité, éclairage puissant sans ombres, homogène… bref on adore !

Les prises de courant

A coté du tableau électrique (au centre du van) :

  • 1 prise allume-cigare (on ne s’en sert presque pas mais ça peut être utile… on a une petite couverture chauffante )
  • 2 prises USB (2 x 2,1 A ; plus l’ampérage est haut, plus la charge de vos appareils est rapide)
  • 3 prises en 230V via un convertisseur 12V en 230V (environ 100 €)

Dans les petites niches de chaque côté du lit :

  • 2 prises USB (1 A + 2,1 A) pour mettre a charger nos téléphones, la classe ;-) !

A l’arrière du van, sous les coffres :

  • 1 prise de forme classique mais en 12V pour brancher le chauffe-eau.

 

Petite astuce, nous avons aussi changé l’allume-cigare d’origine à l’avant du véhicule par des prises USB. Elles seront plus utiles pour recharger les téléphones par exemple.

Les pompes à eau

Pour puiser l’eau dans nos réservoirs (un pour la cuisine et l’autre pour la douche), nous utilisons des pompes immergées 12V (14 € chez Amazon). C’est impressionnant de voir le débit que peuvent sortir ces petits trucs.

 

 

En conclusion, après plusieurs mois sur la route, et en roulant un peu chaque jour ou presque, on se rend compte que dans cette configuration, la solution d’une seconde batterie avec un coupleur-séparateur est suffisante.

 

Dans le cas où vous auriez des éléments plus gros consommateurs d’électricité ou que vous restez longtemps sans rouler, il faudra donc prévoir un panneau solaire pour être autonome.

 


Bien qu’assez complexe, l’électricité est une partie très intéressante. On apprend beaucoup de choses et au final, on se dit que même sans être du métier, avec un peu d’aide extérieure (merci Tonin et Flo), on arrive à faire quelque chose qui tient la route. Si vous avez des questions, contactez-nous

9 Replies to “L’électricité dans notre van

  1. Bonjour,
    Moi aussi je trouve votre site superbe avec beaucoup de conseils.
    Je croyais qu’il existait un coupleur chargeur batterie auxiliaire pouvant aussi fonctionner sur le 220 ?
    D’avance merci.

    1. Bonjour !
      Il existe en effet des appareils qui combinent les fonctions de coupleur (charge via l’alternateur) + chargeur 230V + régulateur solaire. Jamais testé donc je ne saurai pas quoi te conseiller. Dans notre Trafic, nous avions un simple coupleur-séparateur mais ce n’est pas très solide sur la durée et ne permet pas de charger à fond une batterie… pour cela il faut un chargeur booster DC-DC, c’est ce que nous avons choisi pour notre Jumper actuel. Ensuite pour la charge secteur 230V ou le régulateur solaire, nous avons choisi de prendre des appareils séparés… peur que tout tombe en panne peut-être !
      Bonne route à toi !

  2. Bonjour,
    Déjà merci énormément pour votre guide ultra détaillé c’est inspirant !
    Si je comprend bien, ce schéma n’est pas applicable sur un aménagement avec un frigo (qui va consommer beaucoup en statique). Et il faudrait donc rajouter une alimentation 230V pour se brancher sur secteur et/ou des panneaux solaires ?
    Merci d’avance !

    1. Salut Romain ! Merci pour ton retour, c’est un plaisir de partager. Si on ajoute un frigo dans cette installation, ça risque de faire juste oui.. La capacité de la batterie devrait être plus importante et par ricochet, il faudrait en effet augmenter la production, soit en roulant plus (pas très écolo ni pratique), soit en mettant un panneau solaire ou une prise P17 pour recharger sur secteur. Bon courage et n’hésite pas si tu as besoin d’infos !

  3. Bonjour,
    Tout d’abord, merci de cet article clair.
    J’aurais toutefois une question : sur votre schéma, vous ne faites pas figurer de chargeur externe qui permettrais de recharger la batterie sur secteur (ou avec un groupe électrogène) pendant les arrêts prolongés. Est-ce que vous avez fait le choix de ne pas recharger la batterie sur secteur ou avez vous une prise de branchement dans le circuit ?
    Cordialement, François-Xavier.

    1. Bonjour François-Xavier,
      En effet, pas de chargeur de batterie sur le schéma car nous n’avions pas prévu de rester longtemps au même endroit en camping ou aire de CC (nous avons payé une seule nuit de camping en plus de 8 mois de voyage . Lors de notre tour d’Europe, nous avons bougé très régulièrement et la recharge de la batterie auxiliaire se faisait uniquement en roulant. Cependant, il est tout à fait possible d’ajouter un chargeur sur le schéma proposé. Aujourd’hui, nous avons changé de fourgon et avons un Jumper L4H3 pour une vie à l’année, dans lequel nous avons ajouté des panneaux solaires et un chargeur de batterie sur secteur. Bon aménagement !

  4. Bjr. A priori il y a des chargeurs alternateurs booster dc dc qui rechargent mieux les batteries et surtout on peut mettre des batteries plus puissantes que celle du moteur. Auriez-vous des modèles à conseiller ?
    Merci
    By

    1. Bonjour Patrice,
      Déjà, pour recharger complètement une batterie auxiliaire via l’alternateur moteur, il faut en effet choisir un chargeur DC/DC qui pourra élever la tension et recharger en 3 phases. Un simple coupleur/séparateur ne fait que couplet la batterie moteur et la batterie auxiliaire et ne recharger jamais à 100%.
      Pour les modèles, nous on a un Dometic Perfectpower et pour l’instant c’est top. Après chez Victron ça doit le faire aussi.. difficile de donner un avis sur des produits non testés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *